Lancement de l’Indice de Perception des Entreprises (IPE) minières

mining

Lubumbashi, le 21 août 2015.

IRDH vient de lancer ce jour le livre portant sur l’Indice de Perception des Entreprises (IPE) minières par rapport aux droits humains, en RDC.

L’ouvrage analyse la nécessité de pourvoir les parties prenantes de ce secteur d’un outil indispensable à la mise en œuvre, au contrôle, à la protection et à la promotion des droits humains ainsi que les politiques internes des entreprises, en la matière.

L’auteur a relevé l’ampleur du problème, les limites des mécanismes existants et a proposé un outil compensatoire ou complémentaire qu’est l’IPE.

En effet, l’IPE se veut être un procédé objectif qui permet à la société de sanctionner moralement les entreprises à deux niveaux : la sanction positive pour les bonnes pratiques des entreprises et la sanction négative pour les mauvaises entreprises.

Le jugement de la société basé sur l’IPE permet aux autorités administratives et judiciaires d’ouvrir ou approfondir des enquêtes, afin d’aboutir à une conclusion administrative ou une décision judiciaire.

En soit, la valeur de l’IPE se situe d’abord, aux yeux des communautés locales. Il permet ainsi de déterminer si une entreprise participe ou pas au respect et à la promotion des droits humains, en particulier les droits économiques, sociaux et culturels. Ensuite, aux yeux des autorités, il permet d’ouvrir ou d’approfondir des enquêtes, afin d’aboutir à des conclusions pouvant permettre la prise de décisions administratives ou judiciaires. Et enfin, aux yeux des investisseurs et autres institutions financières internationales, l’IPE permet d’évaluer comment la base perçoit leurs investissements au développement économique.

Ainsi, les partenaires financiers des entreprises auront le choix entre faire un investissement socialement responsable et faire les affaires pour les affaires, comme à l’époque de la colonisation, sans tenir compte de l’impact négatif sur l’environnement et autres droits reconnus aux communautés locales.

En conclusion, l’IPE permet la formulation d’un jugement moral objectif de la société civile qui aura un impact sur la relation entre l’entreprise et les communautés locales, l’administration publique, l’appareil judiciaire, les travailleurs et les investisseurs.

INSTITUT DE RECHERCHE EN DROITS HUMAINS (IRDH)

1044, avenue Kambove, Lubumbashi – Email : info@tcct.co.za –Téléphone 00243 85 110 34 09 – 00243 85 819 59 96 www.tcct.co.za

RDC : Lancement de l’Indice de Perception des Entreprises (IPE) minières

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*