Dernière mise à jour le 12/12/2018
Logo sauti ya congo

L’Honorable Dany Banza interpellé a l’ANR de Lubumbashi

Publié le : 27 October, 2015 à 16 h 32 min


Dany Banza

JUSTICIA Asbl exprime ses vives préoccupations au sujet de l’interdiction d’une réunion politique que projetait d’organiser le parti politique de l’honorable Dany BANZA dans la ville de Likasi, située à 120 km de la ville de Lubumbashi dans la province du Haut Katanga et de son interpellation dans les bureaux de l’Agence Nationale de renseignements de Lubumbashi ce mardi 27 octobre 2015 pendant près de 4 heures. Son parti politique aurait même obtenu un avis favorable de la part des autorités urbaines de Likasi qui ont été préalablement informées de la tenue de ladite manifestation.

En effet, l’Honorable Dany BANZA MALOBA est député national et Président du Parti politique l’Avenir du Congo, ACO en sigle, une des formations politiques membres du Groupe de 7 ayant été éjectée de la Majorité présidentielle au mois de septembre 2015, pour avoir adressé au Président de la République une correspondance dans laquelle ces partis l’invitaient au respect strict de la constitution spécialement en ce qui concerne l’organisation des élections selon les échéances qu’elle prescrit.

Depuis la publication de cette lettre ouverte, l’Honorable député national Dany BANZA MALOBA n’a cessé de recevoir des messages ainsi que des appels anonymes le menaçant de mort pour avoir pris l’initiative d’adresser cette missive au Chef de l’Etat. Des membres de sa famille biologique ainsi que toute personnalité ayant des relations avec lui n’ont pas été du reste. C’est dans ce sens que le lundi 21 septembre 2015, des sujets de nationalité chinoise (hommes et femmes) travaillant au sein de l’entreprise Métal mine dont Monsieur Dany BANZA n’est plus coactionnaire, ont été arrêtés et détenus à l’Agence Nationale des Renseignements de la ville de Likasi. Et dans les mêmes circonstances leurs camions avaient été bloqués. Ils ont été interrogés sur leur relation avec l’honorable Dany BANZA MALOBA et n’ont dû être relâché qu’après paiement des fortes amendes. Le jeudi 17septembre 2015, deux policiers commis à la garde de sa résidence ont été arrêtés, l’un de deux est porté disparu jusqu’à ces jours alors que le deuxième n’a été libéré que 3 jours après. Son collaborateur de Likasi a été arrêté à l’ANR Likasi, puis relâché. Quelques jours plus tard, les sujets chinois ont été contraints par les responsables de l’ANR d’apporter un démenti pour les arrestations dont ils ont été victimes.

JUSTICIA Asbl déplore que l’Agence Nationale des Renseignements (ANR) se plaise à restreindre les libertés publiques en violation de la constitution, si bien qu’aucune raison ne le justifie.

Elle demande au Président de la République de garantir à tous les citoyens congolais une jouissance des droits garantis par la constitution, en ce compris les libertés de manifestation pacifique et de réunion.

JUSTICIA Asbl appelle que l’ANR outrepasse ses attributions en toute impunité alors que la gestion des questions de manifestation publique relève de la police et des autorités administratives.

Elle recommande aux partis politique et associations de ne pas obéir à tout ordre manifestement illégal comme le prescrit la constitution.

 

Lubumbashi, le 27 octobre 2015

 

Justicia est une organisation congolaise de promotion et de défense des droits de l’homme et du droit international humanitaire, adresse : 410, avenue Likasi coin Kapenda en face du grand Labo, Commune Lubumbashi, Katanga /RDC, Tél : 0814709184 et 08180504888, E-mail :justicia.asbl@gmail.com, Site web : www.justiciahumanrigths.org