Dernière mise à jour le 12/12/2018
Logo sauti ya congo

OLPA inquiet par la détérioration de la liberté d’expression et de presse

Publié le : 21 March, 2015 à 14 h 19 min


Dans une correspondance adressée au Premier Ministre, chef du Gouvernement, réceptionnée par le Cabinet de la Primature, le 19 mars 2015, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) se déclare inquiet au sujet de la détérioration de la liberté de la presse au cours de cette semaine à Kinshasa et à Goma (Nord-Kivu).

OLPA, une organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, déplore l’interpellation des journalistes Aurélie Lafontaine, Eric Izami, Federico Scoppa, Chinois Mbelechi et Maxime Le Hegrat à Kinshasa ainsi qu’ Alexis Bouvy à Goma.

La liberté de presse étant un des piliers de la démocratie, il est indispensable que les autorités publiques ne ménagent aucun effort pour garantir aux journalistes et aux médias un libre accès à toutes les sources d’information.

Ci-dessous la lettre de l’OLPA au Chef du Gouvernement.