RDC : CENCO invite la population à observer les mesures préventives contre Ebola à l’Equateur

Mbandaka, le 24 mai 2018 – La Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) a invité la population de Mbandaka en général et celle de la Zone de Santé de Bikoro, Ikoko et Impenge en particulier, à faciliter le travail des experts et à observer strictement les mesures de protection contre l’épidémie d’Ebola. Dans un message de solidarité des évêques, l’Archeveque de Kisangani et président de la CENCO, Marcel Utembi Tapa invite également les habitants des parties de la RDC touchées à ne pas céder à la peur et à la stigmatisation qui risqueraient de faire obstacle à la riposte à l’épidémie.

“Nous recommandons à la miséricorde de Dieu les victimes de cette épidémie, en rassurant aux malades et à la toute la population de l’Equateur, de notre compassion et de notre solidarité. Nous prions pour que le Seigneur nous vienne en aide afin d’éradiquer définitivement cette maladie mortelle”, indique le message.

D’après le rapport obtenu de ses services compétents fait état de 42 cas de fièvre hémorragique signalés. Sur ce total, une vingtaine de cas de décès ont été enregistrés. A ce sujet, la CENCO présente ses sincères condoléances aux familles qui ont perdu les leurs. Elle rassure de ses prières et sa proximité toutes les victimes de cette 9ème épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Et d’alerter : “La présence d’un nouveau cas dans la ville de Mbandaka, chef-lieu de la Province de l’Equateur nous inquiète. En raison de la nature de la maladie et du manque d’informations, le risque de sa propagation dans cette ville de près de 1,2 million d’habitants et dans d’autres villes est à craindre. Plusieurs éléments préoccupants risquent d’amplifier cette épidémie mortelle dont le taux de létalité va de 20% à 90%. La menace de l’épidémie d’Ebola est donc à prendre au sérieux au niveau tant provincial, national, que régional”.

Par ailleurs, la CENCO encourage l’action des Autorités compétentes nationales, provinciales et locales mais aussi celle des partenaires nationaux et internationaux (OMS,MSF…) qui, avec la participation des communautés locales, sont à pieds d’œuvre pour prendre toutes les dispositions nécessaires afin de rendre la riposte effective, contenir la propagation de cette terrible maladie et ainsi assurer la sécurité et la santé de la population.

La CENCO salue la réaction rapide de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)avec la présente remarquée d’une forte délégation composée notamment du Directeur Général, et une équipe d’experts. Cette présence témoigne de la
solidarité internationale afin d’aider la RD Congo à faire face à cette épidémie.

“Au nom de tous les Archevêques et Evêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), préoccupés par cette nouvelle alarmante, et du mien propre, j’exprime notre solidarité et notre proximité fraternelle à Son Excellence Mgr Fridolin AMBONGO, Archevêque Coadjuteur de Kinshasa, Administrateur Apostolique de Mbandaka-Bikoro et Vice-Président de la CENCO, ainsiqu’à tout le peuple de Dieu qui est à Mbandaka-Bikoro”, a précisé Marcel Utembi Tapa.

Aux personnes touchées par cette épidémie, l’archevêque de Kisangani et président de la CENCO les invite à demeurer confiant en Dieu, source de toute consolation et de toute guérison véritable.

A lui d’insister : “les difficultés, même les plus graves, ne doivent pas nous jeter dans le désespoir et dans la résignation“.

SYC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*