RDC : JUSTICIA plaide pour la cessation immédiate des dédoublements des partis politiques

Dans un communiqué, JUSTICIA Asbl affirme suivre avec intérêt l’évolution de la situation des droits de l’homme en rapport avec le déroulement du processus électoral en République Démocratique du Congo, plus particulièrement dans les provinces issues du démembrement de l’ancienne province du Katanga. Ainsi, déplore cette ONGDH, plusieurs cas de violations des droits de l’homme qui y sont dénombrés dont les plus récents sont ceux qui touchent les membres et sympathisants du parti politique Union des Nationalistes et Fédéralistes du Congo, UNAFEC en sigle.

Certains jeunes de l’UNAFEC reconnaissent avoir reçu des appels de menace d’arrestation de la part des personnes supposées être au service de Monsieur KASONGO KIBALE, actuel ministre provincial de l’intérieur. Ils craignent pour leur arrestation et plusieurs d’entre eux sont contraints à la clandestinité.

Déplorant la multiplication de ces actes qui sont contraires aux dispositions des instruments juridiques internationaux et nationaux en matière des droits civils et politiques, JUSTICIA Asbl recommande :

Au Gouvernement de la République :

De faire cesser immédiatement tout dédoublement des partis politiques de l’opposition, chose qui est à la base de la recrudescence non seulement de l’insécurité, mais également des cas de violations des droits de l’homme – D’interpeller le ministre provincial de l’intérieur du Haut Katanga pour ses interventions qui vont à l’encontre des lois de la République et qui est susceptible de déboucher sur une insécurité généralisée.

Au Président de l’Assemblée provinciale du Haut Katanga :

D’interpeller le ministre provincial de l’Intérieur à fin de fournir des explications sur cette chasse à l’homme qui n’a d’égal que pour des régimes dictatoriaux

Aux services de sécurité : ANR, POLICE ET JUSTICE :

– De se mettre au service de tous les congolais habitants la province du Haut Katanga et de ne pas se faire instrumentaliser par des politiciens.

 SYC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*