RDC : la Synergie Tutetee Haki Zetu invite le pouvoir malgache à libérer sans condition les manifestants arrêtés 21 avril 2018

Goma, le 23 Avril 2018 – La synergie Tutetee Haki Zetu a invité le pouvoir malgache à indemniser les familles des victimes de la manifestation du 21 avril 2018 et à libérer les personnes innocentes arrêtes. Ci – dessous, le communiqué :

A l’Intention du Gouvernement de Madagascar
Face à la situation qui a prévalu à Antananarivo, capitale du Madagascar, donnant lieu – lieu aux pertes des vies humaines des trois manifestants ; selon l’actualité de la Radio France Internationale ; la Synergie Tutetee Haki Zetu ; une des composantes de la société civile de la Province du Nord – Kivu en RDC ; appelle le gouvernement Malgache à pouvoir indemniser les familles des victimes des manifestants ; à libérer sans condition les personnes arrêtes lors de la manifestation publique de ce samedi 21/4/2018 et à sanctionner, sans complaisance ; tout agents de l’ordre qui aurait fait recours à la force afin de dispersé les manifestants.

Rappelons que la Déclaration Universelle des Droits de l’homme ; un instrument juridique à caractère international ; auquel les Etats membres doivent scrupuleusement respecter et mettre en oeuvre ; dispose à son article3 « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne » ainsi que l’article 20 point 1. « Toute personne a droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques ».

Fort est de constater qu’au lieu que les forces de sécurité Malgache mettre en pratique ces dispositions précités ; en encadrant les manifestants pour éviter les morts d’hommes et autres dégâts collatéraux ; ce seraient livrer à disperser les personnes innocentes ; qui ne revendiqueraient leur Droit légitime et fondamental.
Ainsi, tout en uni avec les familles éprouvées ainsi les personnes arrêtées ; la Synergie TUTETEE HAKI ZETU formule les recommandations ci – après :

1. A la juridiction militaire malgache (Antananarivo)
– D’effectuer une enquête impartiale, associé aux acteurs de la société civile afin de traduire en justice ; tous les fauteurs des troubles.

2. Au Président Malgache
– Pour établir un climat de paix et de confiance entre la population et ses représentants (les députés) ainsi les membres du gouvernement ; de ne pas promulgué cette loi électoral, présumé tailler sur mesure.

3. Au Gouvernement Malgache
– D’ordonner la libération des personnes arrêts arbitrairement lors de cette manifestation publique ;
– D’assurer les soins médicaux aux personnes blessées pendant cette manifestation publique ;

4. A la population malgache
– De ne pas céder à toute instrumentalisation et manipulation politiciennes d’où qu’elles proviennent ; mais plutôt de rester vigilante et de revendiquer pacifiquement ses droits et libertés lui reconnue non seulement par la « Constitution Malgache » mais aussi par d’autres textes et instruments juridiques régionaux et internationaux relatifs aux droits de l’homme tels que la « Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples – CADHP », le « Pacte International relatifs aux Droits Civils et Politiques – PIDCP » et la « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme – DUDH ».

Les Organisations membres de la Synergie Tutee Haki Zetu et Signataires
1. Actions des Chrétiens pour la Promotion de la Paix et du Développement (ACPD)
2. Action des Jeunes Volontaires pour le Développement Volontaire (AJVDC)
3. Action pour la Paix et la Défense des Droits de l’Homme (APDDH)
4. Action pour la Promotion et la Participation Citoyenne (APPC)
5. Action pour la Protection des Droits de l’Enfant Congolais (APDEC)
6. Action pour la Protection et le Développement de l’Enfant (APDE)
7. Action pour la Protection et l’Epanouissement de la Femme et de l’Enfant (APEFE)
8. Action pour la Protection de la Paix et la Sauvegarde de l’Environnement (APSE)
9. Action Régionale pour la Paix (ARP)
10. Action des Volontaires pour le Développement (AVD)
11. Blessed Aid (BA)
12. Centre International pour la Formation aux Droits de l’Homme (CIFDH)
13. Centre d’Observation des Droits de l’Homme et d’Assistance Sociale
(CODHAS)
14. Centre pour la Paix et les Droits de l’Homme – Peace and Human Rights Center (CPDH – PHRC)
15. Cercle international pour la défense des droits d’homme, la paix et l’environnement (CIDDHOPE)
16. Commission pour le Développement de l’Humanité – Grands Lacs (CDH – GL) 17. Coopérative Minière pour le Développement Durable (COOMIDU)
18. Détectives – Experts pour les Droits au Quotidien (DEDQ)
19. Ecologie et Développement au Congo (ECODEC)
20. Fondation Point de vue des Jeunes Africains pour le Développement (FPJAD)
21. GEWEVUCA
22. Global Synergie pour la Paix et le Développement (GYSPAD)
23. Groupe d’Etudes pour le Développement Communautaire (GEDC)
24. Groupe Martin Luther King (GMLK)
25. Initiative des Chrétienne pour le Développement Communautaire (ICDC) 26. Jeunesse Espoir pour tous dans la Région de Grands Lacs (JET – RGL)
27. LE BANDASHE
28. Ligue des Jeunes pour la Protection de l’Environnement et Lutte contre la Faim (LJPEF) 29. Ligue des Sacrifices Volontaires pour la Défense des Droits Humains et de l’Environnement (LISVDHE)
30. Maison d’Encadrement d’Enfants Abandonnés et Veuves (MEEABOV)
31. Non-Violence Education Programme (NEP)
32. Observatoire de la Société Civile pour le Minerais de Paix (OSCMP)
33. Réseau d’Organisations des Droits Humains, d’Education Civique et de Paix (RODHECIP)
34. Comité pour la Prévention et la Lutte contre les Violences basées sur les Genres (COPLVG)
35. Réveil des Femmes pour le Développement Intégral (RFEDI) 36. Save Commitee in Conflits (SCC)
37. Union des Comités pour le Développement (UCODE)
38. Union pour la Protection, la Défense des Droits Humains et de l’Environnement (UPDDHE) 39. Vision Humanitaire pour le Développement (VHD-RDC)
40. Volontaires en Actions pour le Développement (VAD)
41. Parlement d’enfants Zone – EST

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*