Dernière mise à jour le 18/12/2018
Logo sauti ya congo

RDC : L’Union Européenne doit maintenir des sanctions individuelles contre 16 hauts responsables congolais

Publié le : 6 December, 2018 à 6 h 30 min


La répression brutale des voix dissidentes continue en République Démocratique du Congo (RDC), soulevant de sérieuses questions à 3 semaines des élections présidentielle, législative et provinciale du 23 décembre. Alors que les ambassadeurs des pays membres de l’Union Européenne (UE) doivent discuter de la situation en RDC lors du prochain Comité politique et de sécurité des 11 et 12 décembre 2018, nos organisations renouvellent leur appel à l’Union Européenne et à ses États membres à renouveler les sanctions (gels des avoirs et des visas) prises contre 16 officiels congolais.

En décembre 2016 et mai 2017, ces sanctions avaient été prises en raison du rôle que ces officiels avaient pu jouer en planifiant, dirigeant ou commettant des actes constitutifs de graves violations des droits humains. S’effectuant au mépris de toute loi, ces actes empêchent que des solutions politiques soient trouvées pour permettre des élections consensuelles et pacifiques.

Cliquez ici pour continuer