RDC : plaidoyer pour la zone de santé de Kabambare en danger (Maniema)

Kindu, le 24 mai 2018 – Depuis plus de six mois, la Zone de santé de Kabambare, dans le sud-est de la province oubliée du Maniema n’a plus qu’un seul médecin : André Omatete (32 ans). En plus du manque de matériel, s’ajoute un manque criant de médicaments.

Au-delà d’une aide d’urgence ponctuelle apportée par une ONG internationale au gré des flambées de choléra, le centre de santé n’a pas été approvisionné depuis plus de deux ans par l’Etat ou un partenaire humanitaire.

A côté de la pauvreté caractérisée par un faible pouvoir d’achat permettant à la population d’avoir accès aux médicaments à bas coût, Kabambare est également confronté à une crise alimentaire après les vagues de déplacement qui ont frappé la zone depuis septembre 2017.

Face à cet état des lieux effectué par OCHA, la société civile locale appelle les autorités congolaises à affecter des médecins dans cette zone de santé, approvisionner les centres de santé des médicaments et des matériels ainsi qu’à apporter de l’aide alimentaire pour résoudre le problème de malnutrition.

SYC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*