RDC : victime de 7 attaques en une année, MSF restreint ses services médicaux à Masisi !

Entre le 30 juin 2017 et 12 juin 2018, Médecins sans frontières (MSF) a été l’objet de 7 attaques sous formes de braquages, vol à mains armées et kidnapping dans le territoire de Masisi en province du Nord-Kivu. Cette insécurité a motivée sa décision de suspendre ses services médicaux offerts par MSF aux populations dans la Zone de santé de Masisi.

Cette mesure a été annoncée à l’Administrateur du territoire dans une lettre datée du 13 juin 2018. Elle fait exception aux activités de sauvetage et soins d’urgence à l’hôpital général de Masisi et à Nyabiondo.

« Nous voulons vous informer du caractère inacceptable pour notre organisation de ce type d’agression mettant en danger la vie de notre personnel médical et de secours. Comme vous pouvez l’imaginer, ces actes graves sont de nature à restreindre l’espace humanitaire, nous empêchant de fournir des soins aux populations dans le respect de nos principes de neutralité, d’impartialité et d’indépendance », déplore le MSF face à l’inquiétude croissance liée à ces multiples attaques.

C’est dans ce contexte que MSF s’est référé à l’autorité administrative afin de rendre compte de sa « décision grave, mais réfléchie », celle de de suspendre ses services dans cette partie de la province.

« Ce n’est en effet qu’à la condition impérative d’un constat de mobilisation ferme, et de garanties réelles et crédibles que nous pourrions considérer l’éventualité d’un redéploiement de nos programmes médicaux tels que menés depuis plus de 10 ans dans le territoire de Masisi pour le bénéfice des populations dans les besoins », indique le MSF dans sa lettre à l’Administrateur du territoire de Masisis.

Pas plus tard que le 2 et le 12 juin 2018 sur l’axe Masisi centre – Nyabiondo, des individus armés ont ouvert le feu sur les véhicules de MSF et dépouillé les équipes des biens personnels et du matériel d’investissement appartenant à l’organisation.

SYC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*